SUPPOSER

SUPPOSER
v. tr.

Poser une chose pour établie, l’admettre par hypothèse, afin d’en tirer ensuite quelque induction. Vous commencez par supposer ce qui est en question. Supposons que ce fait soit vrai, supposons cela vrai, quelle conséquence en voulez-vous tirer? Vous supposez une chose impossible, une chose qui ne peut jamais arriver. En supposant qu’il y consente.

Il signifie aussi Former une conjecture, présumer en bien ou en mal. Je suppose qu’il sera bientôt las de ce genre de vie. Vous le supposez donc bien lâche, bien intéressé. Vous me supposez un crédit, un mérite, des talents que je n’ai pas. Ses ennemis lui supposèrent des projets coupables. Pourquoi supposer ce qui n’est pas?

Supposer un enfant, Vouloir le faire passer, le faire reconnaître pour fils ou fille de ceux dont il n’est pas né. On supposa un enfant pour frustrer les héritiers collatéraux.

SUPPOSER se dit en outre d’une Chose qui demande, qui exige que quelque autre chose soit ou ait été. La justification suppose une accusation. Dans le syllogisme, une conclusion suppose deux prémisses.

Leparticipe

SUPPOSÉ s’emploie comme adjectif et signifie Qui est faux, controuvé, fabriqué frauduleusement. Se présenter sous un nom supposé. Un testament supposé.

Cela supposé, Dans cette supposition. On dit aussi Supposé que, Dans la supposition que. On dit encore : Supposé tel événement. Supposé votre consentement.

L'Academie francaise. 1935.

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • supposer — [ sypoze ] v. tr. <conjug. : 1> • 1265; francis., d apr. poser, du lat. supponere « mettre sous, substituer »; sens mod. d apr. lat. scolast. suppositivus « hypothétique », calque du gr. hypothetikos I ♦ 1 ♦ Poser à titre d hypothèse n… …   Encyclopédie Universelle

  • supposer — Supposer. v. act. Poser une chose pour establie, pour receuë, afin d en tirer ensuite quelque induction. Je veux bien supposer que cela soit, quelle consequence en tirerez vous? vous supposez une chose impossible, une chose qui ne peut jamais… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • supposer — Supposer, et mettre dessoubs, Supponere, Subiicere. Supposer faux testamens, Testamenta subiicere. Supposé, Tantost est un participe masculin, Et signifie un qui est mis au lieu et place deuë d un autre, Subdititius, suppositus, summissus. Selon… …   Thresor de la langue françoyse

  • supposer — (su pô zé) v. a. 1°   Poser une chose comme établie, comme admise, pour en tirer une conséquence. •   L abbé de Molières suppose une portion de matière au centre de chacun de ces globes, ce que le père Malebranche n a pas supposé, MAIRAN Éloges,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SUPPOSER — v. a. Poser une chose pour établie, pour reçue, faire une hypothèse, afin d en tirer ensuite quelque induction. Vous commencez par supposer ce qui est en question. Supposons ce fait vrai, supposons que ce fait soit vrai, quelle conséquence en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • supposer — noun One who supposes. It is evident, however, that such suppositions can do no more than illustrate the peculiar opinions of the supposer, and cannot prove that which, in the nature of things, they pre suppose …   Wiktionary

  • supposer — purposes …   Anagrams dictionary

  • supposer — sup·pos·er …   English syllables

  • supposer — vt. SUPOZÂ (Albanais, Annecy, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • supposer — zə(r) noun ( s) Etymology: suppose (I) + er : one that supposes …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”